LA PASSION DES ISCHIONS

⋱21/11/2017
Lors de mon prochain atelier, ces deux os arrondis sur lesquels repose mon poids lorsque je suis assis(e), seront le centre de toutes formes d’expérimentations et d attentions. Les ischions comme une invitation au voyage vers différentes inclinaisons génératrices d’influences sur le reste du corps et donc de l’être.
Pour les participant(e)s qui voudront chanter ensuite, nous verrons si l’accent mis sur le poids et les directions sera facilitant et comment.
Assis c’est assez facile à sentir. Oui mais debout ?

LES ISCHIONS DANS LES TALONS. Ou plutôt dans plantes de pieds. Trouver la répartition juste du poids en ce lieu physique de mes appuis au sol. Nourrir la sensation du centre, à partir duquel mon axe s’érige vers le haut et s’ancre vers le bas. De là ma présence, mon bassin libre, mon souffle et ma voix trouvent leur chemin sans effort, ma parole est fluide. A partir de là, mon désir peut s’exprimer et me mettre en mouvement, participer à créer ma réalité en relation.